Il était une fois – Henry (saison 2)

J’avais beaucoup aimé mettre un pied dans la monarchie avec le premier tome de la nouvelle série d’Emma Chase et je dois dire que ce tome 2 est un coup de ❤ ! Il a ce quelque chose en plus qui fait que les pages se tournent tellement vite qu’on en aimerait encore et encore. Si Nicholas vous avait charmé, Henry va vous rendre amoureuse de toutes les attentions qu’il a envers ses sujets 😍.


Et si la femme de votre vie n’était pas celle sur qui vous vous seriez retourné ?


HenryDe quoi ça parle : Certaines rencontres bouleversent le destin.
Le prince Henry, que rien ne préparait à monter sur le trône, deviendra roi après sa grand-mère et cette perspective le tétanise. Il se pense incapable de diriger son pays.
Malgré ses responsabilités, Henry refuse de changer sa vie et décide de devenir l’objet de tous les fantasmes des jeunes femmes du royaume de Wessco en incarnant le héros d’une téléréalité… royale : un château, un prince, et vingt aristocrates prêtes à tout pour séduire Henry et devenir la future reine. Le prince bad boy aime que les femmes se battent pour lui… jusqu’à ce que ses yeux se posent sur la sœur d’une des participantes : la discrète Sarah. Timide, ce qu’elle déteste le plus : être sous le feu des projecteurs…
Une comédie romantique qui réunit la Belle, intelligente et timide, et la Bête, à la fois sauvage et tendre.

Ce que j’ai aimé .. ou pas … : J’ai beau chercher, je n’arrive pas à trouver un détail qui m’a déplu. Pour les romantiques comme moi, ce livre est du pain bénit, un recueil qui fait référence à tant de livres qu’une fois celui-ci fermé, vous allez avoir envie de relire vos classiques. Alors que dire 1) Son Altesse Royal, le prince Henry Pembrook n’était pas destiné à régner, mais il s’est vu refiler la patate chaude par son frère. Si aujourd’hui, il doit se comporter dignement, perdre ses vieilles habitudes, il a parfois du mal à retenir son franc-parlé. S’il n’est pas encore au top, niveau politique, il a l’art et la manière de se sortir des mauvaises passes grâce au faire paraître ! Faire semblant est une seconde nature pour lui 😁. Sauf que cela peut parfois être éreintant, surtout que de ne pas savoir de quoi on parle peut parfois vous faire mettre les pieds dans le plat sans même vous en rendre compte et le retour de bâton, voire les remontrances, ne tardent pas et pour un homme comme Henry, le poids de la couronne est parfois dur à porter… Du coup, il n’hésite pas à aller boire un verre (ou dix) dans son bar préféré. Il pourrait même y faire une rencontre qui pourrait bien améliorer sa vie et celle de sa sexualité. Après tout, qui mieux que ce prince pour dépoussiérer la monarchie plan plan de sa grand-mère en participant à une version royale du Bachelor. Henry est un homme qui aime écouter et faire rire les gens, alors certes, là, il le fait pour le bien de l’émission, mais il réalise très vite que cela lui manquait. Petit à petit, le jeu perd un peu de sa saveur, surtout après une rencontre fortuite près d’un arbre. Lui qui fait ce qu’il veut avec les femmes, et cela se passe souvent dans une chambre à coucher 😉, est chamboulé par une fille innocente et sincère. On connaissait son côté sauvage et imprudent, avec Sarah, on lui découvre un côté tendre, car Henry est un vrai gentil. Il est prêt à se mettre en quatre pour se faire pardonner auprès des siens, car s’il paraît sûr de lui, il a peur de décevoir sa grand-mère mais encore plus Sarah. Il veut qu’elle sorte de sa coquille et de ses livres. Il est prêt à tout pour la faire sourire…  Mais sait-il laisser parler son cœur ? 2) Lady Sarah Von Titebottum travaille à la bibliothèque Concordia, à la section littérature et documents (le job de rêve !). Sous ses airs de filles sages (bon okay, ce ne sont pas que des airs), elle a parfois des conversations assez olé olé avec ses collègues et amis Sarah et Willard. Elle adore son travail et ressent une certaine fierté quand elle arrive à trouver la perle rare pour un lecteur. Autre fierté toute simple, Sarah est indépendante, elle travaille et paie donc elle-même le loyer de son petit appartement. Bien sûr son chez elle abrite une bibliothèque à faire pâlir toutes les bouquineuses avec plein de premières éditions des sœurs Brontë et autres Jane Austen.  Sarah a toujours trouvé un certain réconfort dans les livres et n’aime pas trop se faire remarquer. La nouveauté et les inconnus chamboulent ses sens. Rassurez-vous, elle est sociable et à l’aise avec les personnes qu’elle côtoie tous les jours à la bibliothèque mais rencontrer une nouvelle personne pour la première fois lui donne des sueurs froides et son boss va lui en donner quelques-unes. Mais elle arrive à trouver l’excuse parfaite pour échapper à tout ça. Elle va devoir chaperonner sa sœur pour une émission de télé-réalité et par la même occasion rencontrer le Prince Henry. Malgré son côté fragile, elle n’hésite pas à prendre la défense des autres et ses cours d’aïkido n’ont rien à voir là-dedans. Si elle est assez timide, avec Henry, elle se révèle audacieuse voire même joueuse. Avec lui, elle se sent en sécurité et est même prête à surmonter quelques peurs… Mais à force de lire des histoires n’a-t-elle pas trop attente envers la vie ? 3) Matched est uneRoyally Matched version du Bachelor qui envoie du rêve : Fini les roses rouges et bonjour au collier au pendentif de pantoufle de vair. La bague est faite pour les femmes quelconques, tandis qu’un diadème est fait pour une reine et donc la future femme du prince Henry. Cette émission est tout ce qu’il fallait au prince et tombe au bon moment pour le remettre d’aplomb. Alors certes, il n’a pas grand-chose de sincère mais petit à petit, Henry se désintéresse de l’enjeu, car s’il a l’assurance et l’arrogance parfaite pour “profiter” de la situation, il est aussi très excité par une personne qui ne fait pas partie des prétendantes. Mais si l’émission doit permettre de trouver une reine de cœur et d’un pays, elle ira beaucoup plus loin pour certaines concurrentes…  Est-ce que l’amour sera au rendez-vous pour l’une des concurrentes ?

Encore une fois, j’ai pris beaucoup de plaisir avec cette histoire. J’aime le côté fou-fou d’Henry même s’il m’a touché à bien des égards. Il sait que la vie doit être vécue tant que cela est possible et c’est pour cette raison qu’il veut faire bouger Sarah. On le voit mûrir et affirmer ses choix, notamment par rapport aux images qui seront montrées lors du montage final. Car s’il se montre parfois désinvolte, il ne veut pas écorner son image auprès de sa grand-mère, la Reine, et auprès de celle de son peuple. Henry doute parfois, mais une personne pourrait lui donner envie de devenir un homme meilleur. Sarah peut paraître un peu clichée, la bibliothécaire qui se sert des personnages de ses livres pour affronter les mauvaises situations (et Dieu sait qu’il y en a pas mal). J’aime le fait que les deux sœurs soient deux opposées, mais se serrent les coudes dans toutes les situations. Le côté émission télé réalité est également très bien emmené. Avec Henry on découvre l’envers du décor.  Ce livre est une pépite pour tous les amoureux des livres, car enfin, vous vous direz que vous n’êtes pas si bizarre, que vous référencez aux livres ou tomber sous le charme d’un personnage de fiction n’est pas si étrange que ça. Bref, j’arrête là, je vous laisse découvrir cette histoire d’amour entre un prince et une fille amoureuse des livres.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. (Re)Découvrez mon avis sur “Nicholas” (tome 1).

Publicités

8 réflexions sur “Il était une fois – Henry (saison 2)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s