La Faucheuse – Futur parfait (tome 1)

Il y a deux choses qui m’ont tout de suite attiré avec ce livre : Sa couverture et son résumé. Pour une fois que nous n’avons pas une impression de « déjà-vu ». Alors, même si je sors de mon style de prédilection, j’ai passé un excellent moment avec ses apprentis faucheurs ! 💀
Merci à NetGalley et les éditions Robert Laffont pour ce service presse.


Et si vous aviez pouvoir de vie ou de mort sur votre prochain ?


la-faucheuse,-tome-1---futur-parfait-878048-250-400De quoi ça parle : Tu tueras. Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation. Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.
 » MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement ( » glané « ) par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux… « 

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Cette lecture est autant addictive qu’angoissante ! Nous voici enrôlés dans les rangs de la mort et le moins que l’on puisse dire est que tous les faucheurs n’ont pas la même éthique ! Alors que dire 1) Nous voici propulsés dans un monde où vous pouvez vivre tout ce que vous voulez puisque la mort a été éradiquée… 💪 Oui, oui, vous ne pouvez plus mourir accidentellement. Quand vous vous trouvez trop vieux, vous pouvez rajeunir. Quand vous sautez d’un toit et que vous succombez à vos blessures, vous êtes envoyés dans un centre de résurrection et hop, trois ~ quatre jours après vous êtes de nouveau sur pied. Vous ne ressentez même plus la douleur grâce aux « nanites », ces dernières sont présentes dans le corps et accélèrent la cicatrisation et atténuent la douleur, vous pouvez même perdre les kilos superflus en un claquement de doigts (le monde rêvé quoi!) ! Bref, vous avez de bons jours devant vous, mais … car il y a un mais, il faut malgré tout réguler la population et c’est là que nos faucheurs entrent en scène. 2) Nous faisons donc la connaissance de Maître21370461 Faraday qui souhaite trouver une personne qui pourrait le remplacer. Au cours de ses nombreux glanages (nom que l’on donne au fait de tuer les personnes). Il rencontrera deux personnalités capables de lui montrer soit, du mépris (bonjour Citra) soit, faire preuve d’un courage peu commun (bonjour Rowan). Ces deux jeunes gens se voient offrir la possibilité de devenir « apprenti faucheur » (rien que ça.) ! Car, pour être un bon faucheur, il ne faut surtout pas avoir envie de le devenir. Le faucheur ne doit pas prendre plaisir à tuer les personnes ! Ils commenceront donc leur apprentissage aux côtés de ce faucheur méthodique. Avec lui, si vous êtes glané, c’est que vous seriez mort dans la vie de la mortalité. Il met un point d’honneur « à connaitre » ses victimes et fait toujours en sorte que ces dernières meurent rapidement. 3) Citra et Rowan voient l’envers du décor en participant aux recherches des personnes à glaner, aux conclaves (réunion de tous les faucheurs), à l’annonce de la mort aux membres des familles des défunts. Bref, la vie de faucheurs n’est pas celle que l’on croit. Ils ne doivent pas accepter d’argent ou de bien qui pourraient les corrompre. Mais comme dans toutes règles, il peut y avoir une interprétation différente. Citra et Rowan doivent tout abandonner pendant une année (temps de leur formation), ils doivent éviter les contacts avec leurs familles, leurs amis. Ils doivent apprendre le maniement des armes, le mélange des poisons … mais surtout, celui qui sera proclamé faucheur devra glaner l’autre … On pourrait penser que nos deux jeunes gens vont tout faire pour entrer en compétition, mais au contraire, ils s’instruisent ensemble, se serrent les coudes quand il le faut et sont parfois la seule oreille attentive dans les moments de doute.  Mais, même si la vie vous parait immortelle, elle peut encore vous jouer des tours…

On tourne les pages pour savoir comment vont évoluer nos personnages. On les voit prendre de l’assurance. La narration à la troisième personne du singulier est un réel plus, ainsi on connait le ressenti de chacun. On a même droit à des extraits de journal de bord de quelques faucheurs que nous aurons le plaisir (ou pas…) de croiser.
Le sujet est original, nous aussi, nous voulons savoir comment glanent les faucheurs, pourquoi ils le font, on veut surtout savoir qui va devoir « tuer » l’autre … Bref, je ne dirai qu’une chose « lisez-le » ! Ici, on a droit à un monde utopique, à des personnes qui n’ont pas leurs langues dans leurs poches et la mort à tous les coins de rue 💀. J’ai plus que hâte de découvrir le tome 2 !

@ très vite entre deux chapitres 📖

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s