La love compagnie – volume 3

la_love_compagnie

Je me souviens encore de ce jour où Amazon m’avait recommandé le premier volume de la Love Compagnie. La couverture, le synopsis (hmmm des pompiers de Paris) et le tarif m’avaient convaincue. Alors quand le hasard a fait que je trouve la page de l’auteure sur Facebook et ai remarqué que 1) elle avait partagé mon avis des deux premiers volumes (merci !) et que 2) le troisième était en cours d’écrire, j’étais impatiente de retrouver nos pompiers.

Alors que dire que 1) nous sommes projetés dans une caserne de pompiers de Paris, le jour de la Saint – Valentin (je partage l’avis d’Audrey vis-à-vis de cette « fête » et ce même si je suis mariée et amoureuse de mon mari depuis 15 ans) où les interventions sérieuses et amusantes vont s’enchaîner. Et je peux vous dire que vous allez en retenir des fous rires (perso, j’arrête de lire vers mes hommes qui me prennent pour une cinglée) 2) les scènes sont toujours bien écrites et sont très réalistes (en lisant le « mot de l’auteure » à la fin du livre,  on découvre le pourquoi du comment). Ce que j’apprécie c’est que tout comme les précédents volumes on vit les interventions de l’intérieur. 3) Le Nutella ! Mais c’est devenu la friandise préférée de mon mari ! Pourquoi ? Lisez-le et vous comprendrez. Merci pour ces scènes si bien détaillées 🔥

L’écriture est fluide, on enchaîne les scènes, les personnages et l’on remarque que la tolérance fait partie intégrante de ces hommes de feu. Ils n’ont pas d’aprioris par rapport à telle ou telle situation, savent garder leur sérieux et ce même dans les moments les plus délicats ! Bref, je suis charmée et depuis je regarde nos pompiers sous un autre œil. 

Alors par contre, ça ne va pas mais pas du tout ! Pourquoi est-ce si court ? On voulait en découvrir d’avantage ! Sur Max et Catherine, sur Adrien et Laura … et j’en passe. On en veut plus sur ces hommes d’actions qui sont prêts à donner leur vie pour la notre. Plus d’interventions, plus de leur quotidien … bref, je veux (oui, je sais, je devrais dire j’aimerai blablabla) le volume 4. Allez hop hop,  on écrit,  on arrête de boire des cocktails (oui, je sais tout de cette auteure mdr) et hop on imagine, on écrit, bref la love compagnie doit reprendre du service très viiiite.

Et vous ? Avez-vous succombé à la love campagne ? Non ? Pour vous convaincre, lisez ma précédente chronique. Attention, pensez à vous munir d’une boisson fraîche (ou d’un homme) pour ne pas subir la surchauffe à la lecture des 3 volumes ☺ et pour vous mettre en bouche, une petite photo de nos chers pompiers de Paris

7121217f6b7cea9434562743e28cdf48

Ils sont pas beaux nos pompiers ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s