Lost Rider

Les Hell’s Dogs sont de retour avec l’un des suppôts de Satan. Si vous êtes fan de bikers et d’histoire haletante, ne passez pas à côté du spin off de “Kiss, kill & ride”. Encore une fois, Gaëlle Sage nous emmène au cœur d’un club de bikers pour le meilleur et pour le pire 😉. Un grand merci à Laura, Éditions Addictives, pour ce nouveau service presse 😘.


Et si le danger vous ouvrait les yeux ?


Lost RiderDe quoi ça parle : Elle a fui. Elle n’aurait pas dû revenir.
Stan est sombre, dur, et n’accorde sa loyauté qu’à son club de bikers, les Hell’s Dogs.
Les femmes, c’est pour le sexe, et l’amour, une perte de temps. Tout change quand Millie déboule dans sa vie comme une tornade. Fille du vice-président des Hell’s Dogs, sensuelle, déterminée et volcanique, elle est aussi le premier amour de Stan. Celle qui l’a trahi, qui a fui sans se retourner sept ans plus tôt, qui l’a brisé.
Il la déteste, la désire… Est-il prêt à lui donner une seconde chance ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Que j’ai adoré découvrir la famille d’Amy. Si elle est de retour parmi eux, elle n’a rien laissé de son mordant et ses frères, comme leurs ennemis, vont pouvoir s’en rendre compte. Je tiens à vous préciser que je vous donne un spoiler, juste un, mais qui permet de comprendre la raison du retour de Millie. Alors que dire 1) Millie Johnson est docteur en traumatologie dans l’un des hôpitaux les plus réputés du pays. Elle qui a été élevée au sein d’un club de biker a toujours été là pour soigner les frères Jackson et surtout celui qui faisait battre son cœur. De cette jeunesse, elle a conservé un caractère bien trempé. Si Millie est installée dans une routine plutôt rassurante (surtout quand vous connaissez son passé), un coup de fil va changer sa vie (mais ça, elle ne le sait pas encore 😉) et la forcer à retourner à Tucson. Si elle a grandi là-bas, elle ne veut plus entendre parler ni de ses parents, ni des Hell’s Dogs et encore moins de “lui”. Mais la vie pourrait bien lui donner l’occasion de pouvoir tirer un trait sur son passé et de montrer qu’en sept ans, elle n’est plus la jeune femme brisée. C’est donc la tête haute qu’elle s’apprête à retourner dans la ville où tout a commencé. Son père a eu un grave accident de moto et si elle est étonnée d’apprendre qu’elle est sa personne de confiance, elle se doit de prendre la bonne décision et ce, peu importe ce qu’en pensera le club. Sauf que si dans sa tête tout est clair, une fois sur place, Millie fait face à de nombreux sentiments contradictoires. Revoir tout ce petit monde et surtout “lui” la font douter. La rancœur fait place petit-à-petit à quelques chose de plus doux. Si elle tente de résister à la tentation, cela ne sera pas aisé quand sa vie sera menacée. Car si elle est partie depuis un long moment, elle est et reste la fille du vice-président des Hell’s Dogs. Cependant ce statut pourrait lui avoir permis de développer certaines aptitudes plutôt pratiques quand elle doit se protéger 💪… sauf de celui dont elle ne veut plus entendre parler. Si elle le connaît par cœur, le nouvel homme devant elle pourrait bien faire tomber ses dernières barrières… 2) Si Stan Jackson est pour le moment qu’un simple membre des Hell’s Dogs, en tant que fils ainé du président, il est amené à diriger ce club. De ce fait, il doit montrer à ses “frères” qu’il est capable de gérer les incidents aussi bien que son père et cela ne sera pas toujours facile. Avec la santé de Slade, le retour de Millie, les livraisons…, il doit être capable de conserver la tête froide et montrer qu’il est à la hauteur de son rang. Mais son ancienne copine à la faculté de lui retourner les neurones en quelques secondes. Si Stan a toujours été fier de Millie, la voir aujourd’hui tenir tête à tous ceux qui pourraient remettre en doute sa place ici, lui donne un goût de nostalgie. Stan n’a été amoureux qu’une fois et cette dernière lui a brisé le cœur. Si les premiers échanges avec elle sont houleux, Stan est déconcerté de voir qu’elle retrouve sa place assez rapidement au sein du club. Pire, il semblerait que tout le monde oublie que c’est elle qui est partie et non lui qui ait merdé (Mmm oui, enfin non, enfin vous verrez 😉). Stan est un homme d’action, toujours prêt à foncer dans le tas mais il peut compter sur son frère jumeau, Seth, pour le calmer ou lui montrer qu’il se comporte comme un enfoiré. Sous ses aires de gros méchant, Stan est un homme blessé par son passé mais aussi prêt à tout sacrifier pour offrir un meilleur avenir à celle qui a toujours détenu son cœur…  3) Miller Johnson, dit Slade, est le père de Millie. EnfinStan disons qu’il est sur le papier mais qu’il est très loin d’occuper la fonction. Depuis un peu plus de sept ans, il n’a jamais pris de nouvelles de sa fille et même lorsqu’elle vivait près de lui, il ne s’intéressait pas vraiment à elle. Slade a toujours fait passer le club avant tout. Mais ne pensez pas qu’il soit sans cœur. S’il n’a pas toujours été présent pour sa fille, il l’a été pour Apo, le président du club. Ses deux-là sont meilleurs amis à la vie à la mort. Mais Slade est prêt à revendiquer son statut de parent à temps complet, prêt à montrer à sa fille qu’elle compte pour lui. Mais n’est-il pas trop tard ?

Que j’aime toujours autant la plume de Gaëlle qui sait nous happer dans ses histoires. Ici, nous reprenons les mêmes ingrédients que sa présidente histoire (sans la mafia, vous comprendrez la difficulté) et on découvre parfois impuissant l’histoire de Stan et Millie. Le ton est tantôt léger, tantôt plus grave, l’alternance des points de vue, les flash-backs apportent un dynamisme à cette histoire déjà pleine de rebondissements. Ici, nous vivons le présent mais aussi le passé de nos deux personnages. On découvre qu’encore une fois, la vérité a deux facettes et qu’il faut les confronter pour avoir la bonne version. Millie est une femme forte qui ne compte pas se laisser marcher sur les pieds par son passé. Certes, elle est de retour mais elle n’est plus la fillette d’autrefois. Elle est capable de mettre à genoux le président des Hell’s Dogs tout en rouvrant petit à petit son cœur à son père. Grâce à la profession de Millie, on se retrouve de l’autre côté du stéthoscope et si parfois le raisonnement des hôpitaux fait froid dans le dos, il est nécessaire pour leur “survie”. Tout coûte de l’argent dans ce bas monde, surtout les personnes dans le coma. Stan quant à lui est un gros dur avec un cœur mou quand il s’agit de Millie. Il sait qu’il devrait être du côté de son club, mais il ne peut pas s’empêcher de prendre la défense de celle qu’il aime quand il sent arriver le danger. Si parfois il se comporte comme le dernier des connards (ah si !) il a toujours une personne pour le remettre dans le droit chemin. Nous avons tous les ingrédients d’une excellente histoire de biker, de l’amour, de l’action, de la vengeance … Si la romance est bien présente, l’auteure n’en oublie pas non plus les problèmes du club et de ses membres. Je vous préviens que vous aurez aussi envie de donner des baffes à deux femmes. Bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré cette histoire ! J’espère qu’on aura l’histoire de Seth, le frère jumeau de Stan, car j’ai vraiment aimé ce personnage et sa relation fusionnelle avec son frère.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

3 réflexions sur “Lost Rider

  1. Pingback: Sortie de la semaine | I need more books

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s