Le grogneux (tome 1)

Depuis que j’ai mis le nez dans la bibliothèque de mon homme 😍, je dois dire que je ne suis pas contre un petit polar de temps en temps. Après avoir échangé quelques mails avec  Iris Rivaldi et Nelly de NDB Éditions, j’ai eu le plaisir de recevoir le premier tome de la série “Le Grogneux”. Un grand merci pour ce service presse 😘.


Et si une rue sombre changeait votre vie ?


le grogneuxDe quoi ça parle : Une femme marche dans une rue sombre quand elle heurte un objet sur le sol. Elle est effrayée et cherche aussitôt de l’aide à la porte la plus proche… C’est ainsi que débute ce polar avec l’entrée en scène d’un commissaire de police plus qu’atypique qui a été bercé par les grands noms de la maison Poulaga. Javert, l’inspecteur Gourrel, Colombo sont d’ailleurs ses maîtres à penser. Il ne s’est pas non plus remis de l’émoi sensuel éprouvé à la lecture des aventures de Malko Linge, le héros des SAS qui a enflammé son adolescence. Au fil du récit, ce flic de choc au flair réputé infaillible révélera aussi une personnalité sensible, un brin romantique…

Ce que j’ai aimé … ou pas ... : D’un simple cambriolage à une sombre histoire de meurtre, nous mettons les pieds dans le quotidien de policiers qui doivent tout être sur tous les fronts. Alors que dire 1) Le Commissariat de Sernon accueille entre ses murs, des policiers, des suspects, des perdus … À tout ce petit monde s’ajoute, Paul, commissaire de police, Jean, policier technique et Julie. Tout le monde se croise et se recroise pour mener à bien les enquêtes qui s’accumulent. Ici, on vit le quotidien de flics qui font de leur mieux pour arriver à boucler les affaires… et essaient malgré tout de préserver leurs sentiments.  2) Paul est un commissaire de police proche de la retraite. Fan de Colombo et autres vieux de la vieille, il aime faire confiance à son flair (même si parfois, il est en panne 😉). Il n’aime pas vraiment la paperasse qui s’entasse sur son bureau et peut compter sur ses collègues pour le sortir des mauvaises passes. Un soir, il fait la connaissance d’une jeune femme qui frappe à sa porte. C’est à partir de là que notre commissaire peut enfiler son imperméable pour commencer son enquête. D’indices en fausses pistes, notre policier ne va pas ménager ses forces surtout qu’il n’a pas que cette histoire à régler… Mais le soir, il oublie ses soucis pour faire place à un peu de tendresse.

Vous l’aurez compris à ma chronique qui ne contient que deux points au lieu des trois habituels, je n’ai pas accroché à cette histoire. J’aurai pu vous présenter Julie ou Jean, ami et collègue de Paul, mais même si on a parfois leurs points de vue, Paul est le personnage principal de cette histoire.  Même si les chapitres sont courts et donnent du rythme à la lecture et la plume de l’auteure est intéressante, j’ai été perdu par le trop-plein de détails pour une histoire qui ne fait que 154 pages. Alors certes, ce livre est un tome 1 et il est donc naturel de présenter les choses, les personnages mais pour moi, il y avait trop de tout. Je n’ai pas réussi à m’attacher à ce flic près de la retraite ou à son histoire. Une situation en particulier m’a déplu (mais ça, faut le lire pour la connaître 😉), je doute que dans la vraie vie, cela soit si simple.  Bien sûr, ce n’est que mon avis personnel et je suis ouverte aux autres critiques 😀.

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. 

Publicités

2 réflexions sur “Le grogneux (tome 1)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s