Jamais plus

Vous le savez, j’ai la chance de faire partie des personnes recevant des services presses de la part de « Hugo Roman » 😍 et je peux vous dire que les tentations, avec cette maison d’Ă©dition, sont immenses. Aors quand j’ai reçu ce livre, j’Ă©tais aux anges. Sa couverture est superbe, le rĂ©sumĂ© trĂšs prometteur et, comme toujours, Colleen Hoover sait nous embarquer dans son univers. (Merci DĂ©borah & StĂ©phanie pour le Service Presse ❀)


Et si votre passé et votre présent se télescopaient ?


jamais-plus-893786-264-432De quoi ça parle : Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance trĂšs facile, entre un pĂšre violent et une mĂšre qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est Ă  l’aube de rĂ©aliser le rĂȘve de sa vie : ouvrir, Ă  Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attirĂ© par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracĂ©. Elle hĂ©site pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontrĂ© adolescente, lui a laissĂ© des souvenirs Ă  la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus Ă©vidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence.

Ce que j’ai aimĂ© … ou pas … : On le savait avant mĂȘme la parution que ce livre Ă©tait diffĂ©rent des autres, plus personnel pour l’auteure. Ici, on aborde un sujet grave qui est la violence envers les femmes ! Si le dĂ©but est un peu lent, vous finissez par vous attacher Ă  ces personnages blessĂ©s, Ă  espĂ©rer que ce qui se passe dans la vie de cette jeune fille, ne se reproduise pas dans sa vie d’adulte … Alors que dire 1) On fait la connaissance de Lily, en tant qu’adulte, mais nous la dĂ©couvrons en tant qu’adolescente grĂące Ă  un journal (je ne vous en dirais pas plus afin de pouvoir prĂ©server l’histoire). Le soir d’une triste journĂ©e, elle rencontre un homme sur un toit, tout deux sont attirĂ©s l’un envers l’autre, mais chacun a une vie trop remplie et trop divergente … mais ce que ne sait pas encore Lily, c’est qu’elle va ĂȘtre amenĂ©e Ă  retrouver ce garçon et ses « vĂ©ritĂ©s toutes nues ». Elle fait ce qu’elle a toujours rĂȘvĂ© : ouvrir sa boutique de fleurs 💐, en mĂȘme temps avec le nom qu’elle a, tout Ă©tait dĂ©jĂ  tracĂ© pour elle. Alors, on ne va pas se mentir, on ressent de la peur pour elle, pour son enfance. Parfois, on la trouve faible, on se dit qu’elle devrait ouvrir les yeux,  mais qui sommes-nous pour se permettre de lui faire la leçon. Elle sait que parfois, elle se cherche des excuses, que la vie n’est pas un Ă©ternel recommencement. Mais, est-ce que l’amour peut-il vraiment faire tout oublier ? Tout pardonner ? 2) Ryle est un jamais plusjeune neuro-chirurgien qui consacre toute sa vie Ă  son mĂ©tier. Pour lui, il est hors de question de « perdre son temps » avec une relation, et puis beau comme il est, il trouve toujours des jeunes femmes pour assouvir ses dĂ©sirs (😉). Mais il a un passĂ© sombre, des souvenirs qui le hantent et prennent le dessus sur lui. On voudrait lui trouver des excuses, le prendre dans nos bras, mais le passĂ© de n’importe qui ne devrait pas influer sur ses actes prĂ©sents … Ce personnage est sans doute celui qui m’a fait le plus mal au cƓur, peut-ĂȘtre ai-je trop d’empathie ou je ne sais quoi, mais, pour moi, c’est lui qui souffre le plus dans cette histoire. 3) Et pour finir, nous avons Atlas, le premier amour, celui qui compte toute une vie, mĂȘme si les sentiments Ă©voluent avec le temps, Atlas reste et restera le premier pour Lily. Celui qui Ă©tait prĂ©sent quand elle avait besoin, plus jeune, d’une Ă©paule pour regarder son talk-show prĂ©fĂ©rĂ©, celui qui la faisait se sentir spĂ©ciale … Cet adolescent vous arrachera sans doute quelques larmes …

Je m’arrĂȘterai lĂ , car il est difficile de faire une chronique sur ce livre. Comme toujours, Colleen Hoover nous transporte avec ses personnages, ses passages magnifiques et elle le fait encore plus en se livrant dans ce livre. Je ressors triste de ce livre, parce qu’on les laisse Ă  leurs vies, parce qu’on aimerait en savoir un peu plus. Ce n’est pas un coup de cƓur, mais un bon moment de lecture. Je vous donnerai juste un petit conseil de lecture, ne partez pas avec un Ă  priori, essayez d’oublier ce que vous avez lu de cette auteure.

Pour finir de vous convaincre, un petit Book Trailer made in Hugo Roman, ça vous tente —

@ trùs vite entre deux chapitres 📖

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s