La promesse

Nous sommes passés à deux doigts de la couverture super moche avec ce livre ! Mais ouf ! Hugo Roman a décidé de la modifier pour notre plus grand bonheur. Je l’avoue, j’ai du mal à connaitre mon sentiment vis-à-vis de cette lecture. J’ai passé un bon moment, mais j’en attendais sans doute trop après avoir vu les nombreuses chroniques « coup de cœur » des autres blogueuses.


Et si grâce à une proposition votre vie s’améliorait ?


couv49057386De quoi ça parle : Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle. Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira.
Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre.
Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Ce livre nous montre que tout le monde a le droit à une seconde chance dans la vie, que peu importe les épreuves que vous avez vécues, peut-être qu’à un moment de votre vie, il est temps de bomber le torse et de vous prendre par la main. Alors que dire 1) Grayson est un homme qui se voit demander en mariage par une parfaite inconnue, un jour de gueule de bois. Même si la demande n’a rien de romantique, elle a au moins le mérite de lui donner de l’espoir, un mot qui avait disparu de son vocabulaire. Grayson a un lourd passé derrière lui. Il s’est toujours senti rejeté dans sa vie d’enfant, alors lorsqu’il est condamné à de la prison ferme, il est malgré tout déçu que son père ne lui rende pas visite. Il passera cinq de sa vie en cellule et se fera la promesse de sauver l’héritage que son père lui a laissé : Un vignoble. A lui, les vendanges et autres fermentations, mais quand on n’a pas un sous en poche, ce n’est pas toujours évident de voir le verre à moitié plein. Heureusement, il peut compter sur Walter & Charlotte, un couple d’employés, qui ne veulent que son bonheur. Ils sont toujours été présents pour lui et ils ne manqueront pas de donner leurs points de vues sur sa « relation » avec Kira ou sa vie en générale. 2) Kira a tout de la petite16189270._SY540_ fille à papa, elle est bien habillée, a de bonnes manières, mais a besoin de se marier pour toucher l’héritage de sa grand-mère. Cette femme qui a toujours été présente pour lui donner tout l’amour qu’elle n’a pas connu dans sa jeunesse. Kira décide en un clin d’œil de l’homme qu’elle doit épouser, ça sera lui et personne d’autre, même s’il la regarde de façon hautaine, même s’il ne la considère pas le moins du monde, elle veut pouvoir lui faire ce « cadeau ». Car, si Kira a eu tout ce qu’elle voulait dans sa vie, sa grand-mère lui a inculqué la notion de partage et d’entraide. D’ailleurs, la demoiselle est bénévole dans plusieurs associations, vient en aide à des femmes qui ont tout perdu dans leur vie. Alors lorsqu’elle s’aperçoit que Grayson n’est peut-être pas ce qu’elle pensait, elle le laisse un peu entrer dans sa vie. On comprend le fait qu’elle ne souhaite pas ouvrir son cœur à Grayson, aussi beau soit-il. La jeune femme n’a pas eu la vie dorée qu’on lui donne. Avec un père dans la politique, elle est toujours passée au second rang, à moins que sa présence puisse lui apporter un plus. Kira, qui a des idées plus que douteuses parfois, peut heureusement compter sur sa meilleure amie pour lui mettre les points sur les « i », mais elle peut aussi compter sur le soutien de Charlotte pour lui montrer les bons côtés de cet homme solitaire qui ne la laisse pas indifférente. 3) On a envie de mettre des baffes à la pelle dans ce livre. On souffre pour nos personnages, entre un père inexistant pour l’un, des parents qui le rejettent pour l’autre, Kira et Grayson ont souffert pendant leur enfance et ont forgé leur caractère d’adulte à cause de ces événements. Parfois, les réflexions de Kira peuvent nous paraître répétitives. Je pense qu’on a compris qu’elle ne souhaite pas s’attacher à lui, il n’est peut-être pas nécessaire de la répéter tout au long du livre.

Bref, comme je le disais, j’ai passé un bon moment de lecture, le livre se lit rapidement, on veut découvrir les raisons de l’emprisonnement de Grayson, le passé de Kira, leurs futurs…, mais ce n’est pas un coup de cœur.

@ très vite entre deux chapitres 📖

 

Publicités

4 réflexions sur “La promesse

  1. De Mia Sheridan, je n’ai lu que Léo, et je n’ai pas été aussi convaincue que je pensais l’être, et si La Promesse est dans le même genre, je ne suis pas sûre de me laisser tenter… Mais il paraît qu’Archer’s voice est exceptionnel ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s