All in – The ring (Tome 3)

Nous voici arrivés à la fin de cette série plus hot que jamais. Vous pensiez qu’Anton sera celui qui vous ferait tourner la tête ? Qu’Adam serait celui que vous voudriez dans votre vie ? Oubliez-les, mesdames, parce que nous faisons la connaissance de Barry ! Un énorme merci à Mandy de Something Else Editions pour ce service presse 😘.


Et si vous pariez tout, sur une seule partie …


51m0q39fillDe quoi ça parle : Après avoir installé Adam et Maya à Hartford, Barry rentre à Las Vegas accompagné d’Alicia, l’amie exubérante et sexy de Lyzie.
Entre tournois de poker, fêtes animées et joutes verbales acérées, ces deux-là pourraient bien collaborer à de nouveaux jeux de séduction…
Des États-Unis à l’Ecosse, plongez dans un troisième opus plus excitant que jamais..

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Nous y voici, au dernier tome de la série « All In » et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux auteurs ont gardé le meilleur pour la fin 😍 ! Alors que dire que 1) Une fois n’est pas coutume, je commence par la gente masculine, parce que Barry va vous charmer ! Plus vieux que ses amis des précédents tomes, il a la maturité, l’expérience qu’il convient pour mettre Alicia dans son lit et lui ouvrir son cœur 😜. Barry est certes un flambeur, un bluffeur dans son métier mais, dans la vraie vie, c’est un homme sur qui ont peu compter que ce soit pour donner un coup de main à descendre des rasades d’alcool, où, comme le cas dans le second tome, sauvez les fesses de ses amis. 2) Passons à Alicia, cette fille est justegambling chips and aces parfaite ! J’adore son franc parlé (qui pourrait en déstabilisée plus d’un). Elle ne se prend pas la tête, elle aime le sexe et le dit haut et fort, elle profite de ce qu’elle a et elle adore chercher Barry. Leur relation « je-te-cherche-tout-le-temps » est un pur plaisir. 3) On voit la complicité qui unit Barry et Anton qui ressemble plus à celle d’un père et son fils. On adore les potins des filles. Dans ce tome nos zygomatiques ne sont pas épargnés, tout comme notre petite culotte. Lui, comme elle, on a la capacité de réchauffer une pièce en moins de temps qu’il faut pour l’écrire. Comme je le disais dans les précédents tomes, je trouve que l’écriture des scènes érotiques rédigées par des hommes apportent un réel plus.

Je m’arrête ici pour la chronique, car, je ne voudrais pas vous en révéler trop mais sachez que vous allez prendre votre pied avec ce dernier volume ! Pas de besoin de cogiter, achetez-le et pour découvrir mon avis sur « All In » (tome 1) c’est par ici et « The Strip (tome 2) c’est par là.

@ très vite entre deux chapitres 😘

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s