Comment j’ai appris à voler

Je ne vous l’avais pas dit, mais j’ai la chance d’avoir un tout nouveau partenaire … Attention, tenez-vous bien à votre clavier … Hugo Roman !! Oui, rien que ça !! Alors vous pensez bien que lorsque je suis rentrée et que j’ai vu mon tout premier service presse “Comment j’ai appris à voler” j’étais plus qu’heureuse 😍. Oublié le brouillard, la pluie, les températures qui baissent …


 Et si vous appreniez à vous aimer plutôt à vous désaimer ?


comment-j-ai-appris-a-voler-837445-264-432De quoi ça parle : Sam rêve depuis toujours d’être une ballerine professionnelle. Mais c’était avant que son corps ne s’en mêle, à s’arrondir à des endroits inappropriés… Bientôt, la jeune fille qui la regarde dans le miroir devient une étrangère.
Après une série d’attaques de panique, sa mère – qui ne fait qu’accentuer ses complexes – décide de l’envoyer dans un centre de traitement pour jeunes filles rencontrant des problèmes d’acceptation de soi. Obligée de se livrer devant de parfaits étrangers, Sam n’a plus le choix. Si elle veut participer au ballet dont elle rêve tant depuis des mois, elle doit aller jusqu’au bout du programme. Elle trouve du réconfort auprès du bel Andrew, l’un des animateurs, et apprend peu à peu à dompter ses démons.
Mais alors que les désillusions et les trahisons s’enchaînent, Sam trouvera-t-elle la force d’accomplir ses rêves ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Merci à Marion d’Hugo New Way pour ce premier service presse. Alors que dire de ce livre que 1) Savez-vous ce que ça fait lorsque vous vous êtes toujours entraîné(e) pour réussir dans votre sport mais que votre tract, votre poids, votre émotion prend le contrôle ? Non ? Alors ne passez à coté de ce magnifique livre. On y rencontre des jeunes adolescents, tous sportifs de haut niveau avec un problème : Certains ont le tract alors qu’avant il faisait leur “métier” les doigts dans le nez, d’autres ont des problèmes de poids et/ou d’alimentation, problème assez récurant chez les sportifs … Bref, chez “J‘Optimise mes Performances”, tout le monde est mis sur le même piédestal, chacun apporte ses problèmes mais ce sont tous ensemble qu’ils les régleront. 2) Nous faisons donc la rencontre de Samantha (Sam) future ballerine 9c8c0d3e5cf43525c7160afc331e5341professionnelle, mais ça, c’était avant que son corps se transforme pour faire place à des rondeurs … elle a beau lutter, beau se mettre à compter les calories, rien n’y fait ! Ajoutons à ça des crises de panique et notre Sam se voit obligée de venir se livrer dans ce “camp de vacances”. Elle va y rencontrer des alliés, des amis, même si cela prend du temps. Elle va apprendre à ouvrir son cœur, à moins se détester. Elle va s’ouvrir peu à peu aux autres, en les aidant, naturellement, dans leurs divers défis. Son cœur va se mettre à battre plus rapidement et pas seulement à cause des nombreuses pointes faites dans sa chambre. 3) Ce livre nous montre le quotidien de ces atèles de haut niveau. Les entraînements quotidiens, le soutien (négatif comme positif) de leur entourage, mais surtout, on s’aperçoit que ces jeunes sont souvent seuls face à leur responsabilité.  Durant ces vacances peu communes, tous vont apprendre à se surpasser mais aussi apprendre à faire confiance à l’autre. Tous ressortiront grandis, changés par cette expérience.

On a parfois la larme à l’œil pour ces jeunes gens, on a envie de les aider, de les encourager quand ils tombent, quand ils ne veulent plus faire d’efforts mais, on est aussi fier d’eux quand ils arrivent à passer un obstacle, aussi petit soit-il. On a le cœur qui se sert pour Sam, parce que ce qu’elle vit peut arriver à beaucoup de jeunes filles et garçons. L’apparence est importante dans notre société et pas seulement lorsqu’on fait un sport qui mérite une silhouette fine et harmonieuse. On devrait tous apprendre à s’aimer.

J’ai beaucoup apprécié ce livre, car en plus de parler de l’acceptation de soi, il nous donne tout une palette de personnes « secondaires » qui mériteraient un tome rien qu’à eux, je pense notamment à Zoé. Parfois, les personnes ne sont pas celles qu’elles veulent bien nous montrer…

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensez ? Ou au contraire, allez-vous vous laisser tenter ?

@ très vite entre deux chapitres

Publicités

Une réflexion sur “Comment j’ai appris à voler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s