Si tu me voyais comme je te vois

J’avoue, je n’avais jamais lu de livre de Nicholas Sparks. Je le connaissais de nom et surtout j’avais déjà vu des films tirés de ses livres. Alors, quand ma meilleure amie m’a offert « Si tu me voyais comme je te vois« , je me suis laissée happer par ce livre.


Les apparences sont souvent trompeuses,
fiez-vous à votre instinct !


situmevoyaiscommejetevoisDe quoi ça parle … Colin Hancock joue sa dernière chance. À 28 ans, son passé est une succession de drames et de mauvais choix. Au moindre faux pas, c’est le retour à la prison qui l’attend. Bien décidé à changer de vie, il se consacre à corps perdu à ses études, du moins jusqu’à ce que l’amour s’en mêle.
Enfant d’immigrés, Maria Sanchez s’est faite toute seule et est devenue une brillante et ambitieuse avocate. Cette beauté brune peut être fière de son parcours sans faute. Pourtant, quand ressurgissent les blessures du passé, la voilà contrainte de tout quitter pour se réfugier auprès des siens.
Mais l’amour surgit sans crier gare… Une rencontre fortuite sur une route pluvieuse va bouleverser le destin de ces deux jeunes gens tourmentés. Face au spectre de la violence et de la haine, leur amour qui défie tous les pronostics pourra-t-il être assez fort pour les sauver ?

Ce que j’ai aimé … ou pas : Nous sommes mis en condition dès les premières pages, on ne sait pas qui parle, ce qu’il veut mais on se doute que ce narrateur sera un point important de l’histoire. Alors que dire 1) La rencontre entre Maria & Colin se fait en deux temps, la première fois sous une pluie battante dans de très mauvaises conditions (je ne vous en dirais pas plus, même sous la torture 😁) et la seconde dans un bar, lieu un peu plus propice pour faire des rencontres. Malgré son apparence Colin est un homme timide qui est très attachant au fil des pages. Il est la preuve vivante que les personnes peuvent vraiment changer, (même si parfois, les mauvaises habitudes reviennent) sérieux et combatif malgré son passé pas très glorieux, un Bad-Boy devenu un Nice-Guy 2) Nos deux personnages sont issus de milieux sociaux différents et cela va engendrer quelques scènes cocasses (ah le restaurant familial…) , ajoutez à ça la particularité très spéciale (je ne dirais toujours rien) de Colin qui peut mettre facilement les gens mal à l’aise et,  je peux vous garantir que vous changerez de trottoir quand vous le croiserez en pleine nuit ! 3) On est pris dans cette histoire d’amour et on ne s’attend pas, mais pas du tout, à ce qui se passe en arrière-plan de cette romance. L’auteur a su dissimuler des indices ici et là pour nous donner des pistes.

Colin est un homme qui assume son passé et de ce fait, donne une très mauvaise image de lui, mais il peut compter sur ses deux amis qui sont sans faille envers lui. Cela va du petit service tout simple, à prendre sa défense en toutes circonstances, sans oublier l’interrogatoire en règle aux nouvelles personnes qui rentrent dans sa vie. Colin est impressionnant et effraie souvent les personnes, par sa carrure, mais aussi par sa façon de demander les choses. Bref, c’est un livre qui mérite d’être lu ! Et je peux vous dire que son format est impressionnant (489 pages). Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de « vrai livre » je peux vous dire qu’il pèse lourd par rapport à ma liseuse.

@ bientôt entre deux chapitres (j’entends mon transat qui m’appelle)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s